Heures pleines et heures creuses des Côtes-d’Armor: fonctionnement, tarifs et plages horaires

Les plages horaires des heures pleines et heures creuses edf sont définies par enedis pour chaque commune des Côtes-d’Armor, elles correspondent à des horaires de faibles consommation d’électricité sur le réseau. La plupart des fournisseurs d’électricité des Côtes-d’Armor (edf, engie, total direct energie) proposent des abonnements pour bénéficier de tarifs avantageux à ces heures là. Sélectionnez votre commune pour connaître ces horaires.

Accédez directement aux heures creuses des principales villes dans le département des Côtes-d’Armor et de sa préfecture de Saint-Brieuc:

Le tarif heures creuses et heures pleines Côtes-d’Armor vaut-il le coup?

Dans quel cas vaut-il mieux souscrire à un abonnement heures creuses dans les Côtes-d’Armor?

Vaut-il mieux avoir un abonnement heures creuses ou heures pleines? Avoir un abonnement double tarif HPHC n’est pas nécessairement avantageux. Cela dépend principalement de vos habitudes de consommation. En effet, si le tarif heures creuses est bien inférieur au tarif de bases, le tarif heures pleines implique un surcoût de l’électricité aux heures quotidiennes. Dans les cas suivants, cela peut devenir intéressant.

  • Vous avez une consommation élevée, en particulier en heures creuses
  • Vous utilisez plutôt l’électricité que le gaz
  • Vous pouvez partiellement décaler votre consommation pendant les heures creuses et utilisez l’option heures creuses pour vos appareils électriques (chauffe-eau, machine à laver

Comment sont déterminées les heures creuses dans les Côtes-d’Armor?

L’électricité n’est pas facilement stockable, il faut donc éviter des situations où la demande est brusquement trop élevée. L’objectif des heures creuses et heures pleines edf et d’inciter les habitants des Côtes-d’Armor à lisser leur consommation d’électricité. Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité (ex ERDF), a fixé par commune ces plages horaires pendant lesquelles l’électricité est moins demandée et donc moins chère (pour bien comprendre le principe de tarification).
Il existe donc en général deux systèmes de prix dans votre commune:

  • Le tarif de base: le prix du kWh est le même quel que soit le moment de la journée
  • Le tarif HPHC: durant huit heures où la demande d’électricité est faible, vous bénéficiez de prix moins chers (heures creuses). En revanche, avec ce tarif, le pri de l’électricité aux heures pleines est plus élevé.

Comment utiliser l’option heures creuses Côtes-d’Armor ?

Puis-je utiliser l’option HPHC avec mon compteur Linky?

Vous pouvez utiliser l’option HPHC avec un compteur Linky, la souscription à cette option est même automatique, elle se fait à distance une fois votre fournisseur contacté. Avec un compteur Linky, vous pouvez mesurer la part de votre consommation en heures creuses et en heures pleines en appuyant sur les boutons + et -. C’est donc un outil pratique pour évaluer ou modifier vos habitudes de consommation afin de tirer parti des heures creuses des Côtes-d’Armor.

Puis-je bénéficier du tarif heures creuses dans les Côtes-d’Armor?

Quel fournisseur choisir pour bénéficier de l’option heures creuses edf en Bretagne? Si enedis définit les créneaux d’heures creuses sur le réseau des Côtes-d’Armor, tout fournisseur peut ou non proposer une option tarifaire heures creuses/heures pleines (HPHC). En l’occurrence, presque tous la propose dans les Côtes-d’Armor. Pour savoir si vous disposez de cette option, consultez votre compteur ou votre facture d’électricité. Si vous souhaitez trouver la meilleure offre d’électricité selon votre situation, rendez-vous ici. Pour bien comprendre le fonctionnement, consultez la législation en question.
Pour toute autre question administrative relevant des Côtes-d’Armor, vous pouvez consultez les services suivants:

Trouvez les heures creuses dans votre commune des Côtes-d’Armor:


Redactor

Written by ambroise

Mis à jour le 17 Juin, 2021

Commentaires

star star star star star

Learn more about our process for controlling and publishing ratings