Peut-on vraiment faire des économies d’énergie grâce aux heures creuses ?

Heures creuses

Réduire ses factures d’énergie, et par la même occasion sa consommation d’électricité, est une priorité pour de nombreux foyers. En effet, chaque année, de plus en plus de ménages se retrouvent en situation de précarité énergétique en raison de factures trop élevées. 

Heureusement, il existe des solutions qui permettent de faire des économies sur les factures d’énergie comme l’option heures pleines/heures creuses. Pour en savoir plus sur cette option tarifaire et son efficacité, poursuivez votre lecture.

Qu’est-ce que l’option heures pleines/heures creuses ?

 

L’option heures pleines/heures creuses est une option tarifaire extrêmement répandue chez les fournisseurs d’électricité. Elle consiste à séparer les heures de la journée en deux catégories : les heures pleines et les heures creuses. 

 

Les heures creuses correspondent aux plages horaires durant lesquelles la consommation globale d’électricité est au plus bas. Elles ont généralement lieu la nuit et jusqu’au petit matin ou durant l’après-midi. Durant les heures creuses, le prix du kWh d’électricité est moins élevé que le reste de la journée.

 

Lors de la création de ce dispositif, l’objectif était d’inciter les ménages à utiliser leurs appareils les plus énergivores (machine à laver, lave-vaisselle, etc.) durant les heures creuses. Cela devait leur permettre de réaliser des économies en payant l’électricité moins cher, mais aussi de soulager le réseau durant les heures de forte consommation. 

 

Aujourd’hui, on retrouve l’option heures pleines/heures creuses chez presque tous les fournisseurs d’électricité, qu’il s’agisse du fournisseur historique ou des fournisseurs alternatifs.

 

Les heures creuses sont-elles efficaces ?

 

L’option heures pleines/heures creuses est efficace pour diminuer ses factures d’électricité si l’on respecte bien son principe. En effet, pour voir des changements significatifs sur ses factures, il ne faut utiliser les appareils les plus consommateurs que durant ces fameuses heures creuses.

 

Ainsi, on peut bénéficier d’un prix du kWh d’électricité moins élevé et donc réduire le montant de ses factures. L’option heures pleines/heures creuses est donc particulièrement utile si l’on a la possibilité d’adapter son mode de vie ou d’utiliser des appareils électroménagers programmables afin de profiter au maximum des heures creuses.

 

Si l’on parvient à bien s’adapter, l’option heures pleines/heures creuses peut permettre d’économiser plusieurs centaines d’euros par mois sur ses factures d’électricité.

 

Cependant, depuis quelques mois, des voix s’élèvent afin de remettre en cause le principe de l’option heures pleines/heures creuses. Selon certains consommateurs, cette option serait trop contraignante au vu des économies réalisées.

 

Comment bénéficier de l’option heures pleines/heures creuses ?

 

Pour profiter de l’option heures pleines/heures creuses dans son logement, il suffit de souscrire une offre d’électricité chez un fournisseur qui propose cette option. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les particuliers peuvent souscrire chez le fournisseur d’énergie de leur choix.

 

Après avoir contacté le service client du fournisseur d’électricité de son choix, il faut indiquer aux conseillers que l’on souhaite souscrire l’option tarifaire heures pleines/heures creuses. En général, le prix de l’abonnement est légèrement plus élevé lorsque l’on choisit cette option. Cependant, cet écart est compensé par un prix du kWh inférieur à celui de l’option de base durant les heures creuses.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.